Direction Artistique — Didier Théron | Montpellier

Le jeune homme et la mort

Pièce chorégraphique pour 3 hommes

Domaines d’intervention

Direction artistique

Domaines d’activité

Client


Papier de Création utilisés

Keaykolour Original, anthracite, 300g
www.antalis.fr

Typographies

Gotham Font Family
(Tobias Frere-Jones, 2000)

Il n’y a pas d’œuvre de l’homme seul. Sa blessure ne fait que le traverser. Elle s’élargit dans l’humanité des autres hommes comme pour leur inspirer les actes susceptibles de la compenser. Joë Bousquet

« Le jeune homme et la mort » est conçu comme un drame, écrit sur un cercle pour trois hommes sur la symphonie chorégraphique « Daphnis et Chloé » — Maurice Ravel — 1912. La présence de la mort liée à la jeunesse traverse l’actualité de notre temps, facteur commun d’une autre époque, celle de la Première Guerre, dont on panse encore les blessures : plus que jamais appréhender le réel, questionner l’Histoire et notre époque pour comprendre. En rapprochant l’oxymore « le jeune homme et la mort », la partition de Ravel, et trois interprètes, cette création apparait comme un défi voire une nécessité à notre époque. Soutenu par une physicalité qui touche aux extrêmes, une expressivité assumée, le ton de la pièce est à l’image de notre temps, profond et pathétique, prophétique et résistant, enthousiaste et ironiquement tragique.


Musique

Maurice Ravel Daphnis et Chloé

R
R
R
R

Projets similaires